Antoun Sehnaoui et la SGBJ

Depuis octobre de l’année 2007, Antoun Sehnaoui est Vice-président de la Société Générale de Banque de Jordanie (SGBJ).

La Société Générale de Banque de Jordanie fait partie de la Société Générale de Banque au Liban (dont le PDG est également Antoun Sehnaoui) après que cette dernière a augmenté sa participation dans le capital de la banque jordanienne à 85%. Tout comme la SGBL, la Société Générale de Banque de Jordanie a une volonté de croissance durable, conjuguée à un service client de qualité, en amélioration continue. De plus, la SGBJ veut accroître et renforcer sa position dans le marché jordanien, mais à l’international également. De ce fait, la banque est présente en Jordanie et 77 autres pays. Les principaux objectifs de la SGBJ sont la satisfaction clientèle par le biais d’une grande offre financière. Les services financiers de la banque sont divers et vont de la banque commerciale à la banque privée. C’est par le biais de cette large gamme d’offres financières que la SGBJ peut satisfaire au mieux des clients toujours plus nombreux et exigeants.

L’autre objectif de la banque est la croissance afin de soutenir le développement économique de la Jordanie dans un premier lieu, mais également celui du Moyen-Orient. Ce faisant, la SGBJ peut répondre de façon satisfaisante aux besoins des habitants de la région. Sur les dernières années, l’économie jordanienne a été fortement touchée par les tensions et les conflits environnants. La crise financière de 2008, la crise syrienne et globalement, les tensions au Moyen-Orient sont la cause d’une conjoncture financière très peu favorable au développement des banques de la région, notamment la SGBJ. Malgré tout, et ce de façon remarquable, la Société Générale de Banque de Jordanie a enregistré une croissance impressionnante. En effet, entre 2014 et 2015, le total des actifs de la banque a augmenté de 40%, le produit net bancaire a augmenté de 16% et le résultat net quant à lui s’est accru de 9%.

Par conséquent, la nomination d’Antoun Sehnaoui en tant que Vice-président de la SGBJ a donné un nouveau souffle à la banque qui est aujourd’hui parmi les plus importantes du Moyen-Orient.