Comment rédiger un devis conforme pour le BTP ?

Chaque corps de métier a ses règles et son mode de fonctionnement. Pour être efficace et productif, il faut absolument être à la page et respecter un certain nombre de canons. Les professionnels de BTP n’échappent pas à cette règle. Il y a des pratiques et des usages qui doivent impérativement être appliquées. Cela ne concerne pas seulement la réalisation des travaux et des contrats. Cela commence dès le début du processus, avant même que les premiers ouvriers ne foulent le chantier, avec la rédaction d’un devis. Ce dernier doit être conforme aux standards afin d’être recevable et de recevoir l’assentiment du commanditaire.

C’est quoi, un devis ?

Un devis est un document qu’un prestataire remet à un potentiel client afin de l’informer sur les conditions de réalisation d’un travail. Le devis doit donc comporter un ensemble d’informations précises encadrées par la réglementation. Les entrepreneurs du secteur BTP doivent donc bien s’assurer de la présence de ces éléments afin de produire un devis conforme pour leur secteur d’activité. Il existe également des solutions comme Obat ( voir https://www.obat.fr/ ) pour simplifier la gestion de vos devis et factures !

Préciser les renseignements sur le client et sur votre entreprise

Un des éléments essentiels à mentionner sur un devis est le nom du client et si possible son adresse. Un devis conforme doit aussi porter les informations qui permettent d’identifier votre entreprise. Vous devez ainsi clairement y mettre le nom de votre entreprise, ainsi que son adresse. Il faudra également y mentionner le numéro d’immatriculation et la forme juridique de votre entreprise. Ces informations permettent d’identifier clairement votre entreprise et participent à donner de la conformité à votre devis. Avec ces éléments, le consommateur peut vérifier que vous êtes une entreprise légalement constituée. Il peut donc vous contacter grâce aux coordonnées présentes sur le devis en toute sérénité, en sachant qu’il est couvert par votre conformité et la régularité de l’existence de votre entreprise. N’oubliez pas d’y mentionner le numéro individuel d’identification à la TVA et de signer votre devis.

Les informations sur la date, la durée de validité du devis, les conditions d’exécution et les procédures de réclamation.

Un devis conforme pour le BTP doit avoir une date à laquelle il a été rédigé. Cette date est importante et peut servir notamment en cas de litige. Il faut savoir que  les prix des prestations ou des matériels peuvent changer avec le temps et la conjoncture. La date est un des éléments qui permettent de couvrir l’entreprise, notamment pour ce qui est des coûts impliqués dans la réalisation de la prestation. Cette date sert également à fixer le client  sur les prix que vous pratiquez  au moment précis où il a besoin de vos services.

La durée de validité du devis doit également être mentionnée pour les mêmes raisons que celles relatives à l’insertion de la date. Ainsi, cela vous engage tout en vous protégeant, surtout si vous êtes en pleine promotion. Dans ce cas bien précis le consommateur doit savoir clairement, et cela doit être écrit sur le devis, quelle est la durée de validité de votre offre. N’oubliez pas de préciser aussi la durée prévue des travaux.

Le client qui veut s’engager avec vous pour des travaux doit voir dans votre devis quelles sont les conditions applicables à la réalisation de l’œuvre. Il doit également être au courant des conditions de garantie et de SAV.

Ne pas négliger le prix

Le client qui sollicite vos services doit savoir à combien lui est facturée la prestation. Cette disposition est légitime du point de vue du client car cela lui permet de savoir précisément et en avance combien coûteront les travaux. Cela évite des situations de surprise et favorise une bonne préparation du consommateur. Mais encore plus cela est une garantie de transparence qui permet au demandeur de s’engager en sachant ce qu’il en coûte. Il est donc nécessaire de préciser clairement le coût de vos prestations dans les devis que vous remettez aux clients et prospect.

Les prix que vous présentez sur le devis doivent être le plus clair possible. Cela signifie qu’il ne doit pas y avoir des coûts cachés qui ne se révèlent qu’au fil de la réalisation de la prestation. Il faut donc bien prendre le soin de détailler les divers éléments qui vont nécessiter des dépenses (matériel, transport, main-d’œuvre, quantité de matériel, prix unitaire et prix total, total global du devis…), afin que le client ne soit pas pris au dépourvu, mais s’engage en connaissance de cause. Le montant global doit être mentionné en HT et en TTC

Quelques précisions…

Que vous ayez respecté toutes les règles de la rédaction d’un devis pour un client n’implique pas que le client est engagé dans une relation contractuelle avec vous. Concrètement, cela signifie que vous pouvez bien insérer tous les éléments requis pour l’élaboration du devis, le présenter au prospect, mais ce dernier n’est pas contraint de travailler avec vous. Ce n’est que lorsque le consommateur signe le devis à son tour et  y ajoute la mention « bon pour travaux », qu’il est engagé dans une relation contractuelle avec vous dans le cadre de ce devis précis.