Construction : les différents types de toitures

Le toit définit le style architectural d’une maison au-delà de son principal rôle de protection contre l’humidité et les intempéries. Il existe principalement 3 types de toitures qui se déclinent en plusieurs couvertures. Voici une présentation détaillée de ces différents types.

La toiture en pente

Il s’agit de la forme de toiture la plus courante. Elle se décline en plusieurs options : vous aurez le choix entre la toiture à une, à deux ou à quatre pentes, celle en tourelle, en L ou en T, avec ou sans débordement. La toiture en pente a l’avantage d’être efficace pour l’évacuation des eaux de pluie.

Pour sa pose, un professionnel qualifié, à l’instar de Toiture Future au Québec, est requis. En effet, la pente de ce type de toiture peut être plus ou moins accentuée en fonction de la surface de la maison, le nombre de versants ou encore la hauteur du pignon de la maison. Les matériaux utilisés peuvent conditionner la pente. C’est le cas des tuiles qui nécessite une pente d’au moins 35 degrés. Ce type de toiture est en général le moins cher.

La toiture plate

Également appelé toiture terrasse, ce type de toiture offre un éventail de possibilités en ce qui concerne le matériel, la forme, le coloris et parfois en termes d’aménagement et d’optimisation de l’espace. Comme son nom l’indique, la toiture plate est constituée d’un seul pan horizontal. Elle est cependant très légèrement inclinée à moins de 15 degrés de pente afin de faciliter l’évacuation des eaux de pluie. Elle ne nécessite pas de charpente, mais plutôt d’une structure porteuse en bois, en métal ou en béton. Sa résistance au vent est aussi maximale, ce qui est très pratique pour se préparer à un sinistre. Facile à mettre en place, elle permet d’installer des matériaux isolants, des panneaux solaires ou autres équipements, voire d’aménager un toit végétalisé. Ce type de toiture peut être accessible aux habitants pour y installer un lieu de détente ou un parking pour voitures légères.

La toiture arrondie

Très originale, cette forme de toiture est de plus en plus répandue en France et, comme les meubles vintages, c’est la grande tendance du moment. Son esthétique atypique qui se présente sous la forme d’une courbure simple ou d’une courbure double, son niveau de l’adaptabilité ainsi que le gain d’espace justifient cette tendance. Sa construction est très complexe, ce qui explique son coût plus élevé entre les différentes formes de toiture qui existent.