Digitalisation : une révolution pour les industriels de la grande distribution


La crise sanitaire a encore accéléré la transformation numérique des industriels de la grande distribution. Qu’il s’agisse de petits producteurs ou de gros industriels, la digitalisation du secteur révolutionne leurs métiers et leur offre des opportunités de croissance en les rendant plus visibles auprès des distributeurs et en leur permettant d’optimiser leurs produits au travers des données produits. Tour d’horizon des atouts de la digitalisation avec les experts du groupe Trace One, le numéro un mondial de la mise en relation entre distributeurs et industriels.

Une vitrine globale pour des produits de qualité

Si la digitalisation est une étape cruciale pour les distributeurs, elle est tout aussi importante pour les industriels faisant partie de leur écosystème. Il s’agit même pour un certain nombre de petits producteurs d’une arme supplémentaire pour se faire connaître et partir à la conquête de nouveaux marchés, comme l’explique Christophe Vanackère, le directeur général de Trace One, dont le groupe a lancé une marketplace dédiée aux industriels.

Un outil digital qui permet à des producteurs de toutes tailles de présenter leurs produits et leurs capacités de production, mais aussi de rentrer en contact avec des distributeurs en amont des appels d’offres. M. Vanackère explique que « cela a permis à de nombreux petits producteurs de développer leur activité en France et/ou à l’étranger. »

Un exemple loin d’être atypique, comme le précise le patron de Trace One, qui collabore à la fois avec presque tous les distributeurs de l’hexagone et avec plus de 5000 industriels les fournissant. Selon lui, et grâce à la digitalisation, les industriels, qui travaillaient auparavant avec un ou deux distributeurs exclusifs, sont désormais en affaire avec six ou sept distributeurs en France et à l’international.  « Le fait de collaborer avec de nombreux distributeurs sur le même outil leur permet de mutualiser les efforts et les investissements pour répondre rapidement et efficacement à des appels d’offres et à des cahiers des charges multiples ».

Données-produits : garantir la transparence de la production

La gestion des données-produits est une autre dimension de l’impact de la digitalisation pour les industriels du secteur de la grande distribution. Face à des consommateurs, des normes et des réglementations de plus en plus exigeants, les industriels ont besoin d’avoir recours aux outils numériques pour recueillir, analyser et diffuser une information fiable et actualisée sur leurs produits.

Des informations qui ne se limitent plus désormais aux seuls ingrédients et recettes, mais également au packaging des produits, comme l’explique Antoine Daviet, le directeur marketing Produit de Trace One. « Nos clients veulent désormais gérer les données liées au packaging. Ils sont désormais autant intéressés par les données packaging que par les données produits », affirme-t-il.

Trace One, dont le « travail est de s’adapter aux évolutions pour les anticiper, et collecter de la donnée sur les nouveaux thèmes » stratégiques pour ses clients, a accéléré ces dernières années sur la question de la dimension packaging des données-produits « pour permettre à nos clients tout d’abord de faire un état des lieux de la situation, puis de piloter le changement pour réduire les emballages plastiques ».

Selon lui, le rôle de Trace One « est de soutenir le client pour qu’il initie de nouvelles démarches le plus en amont possible », en particulier en matière de digitalisation des données, puisque ces dernières « sont appelées à voyager jusqu’au consommateur. Notre travail consiste également à ce que toutes les données collectées correspondent à des standards de langage universels (GS1 par exemple) ».